XV de France: Dimitri Szarzewski met lui aussi un terme à sa carrière internationale - Rugbymax
1605
single,single-post,postid-1605,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,supra-theme-ver-1.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive

XV de France: Dimitri Szarzewski met lui aussi un terme à sa carrière internationale

dimitri-Szarzewski

15 Déc XV de France: Dimitri Szarzewski met lui aussi un terme à sa carrière internationale

Le talonneur Dimitri Szarzewski (32 ans, 83 sélections) a annoncé ce mercredi qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. C’est un nouveau cadre qui quitte le XV de France, après Mas, Papé, Michalak et bien sûr Dusautoir. Une page se tourne…

Le dernier match du XV de France, à savoir sa grosse désillusion face aux All Blacks en quart de finale de la Coupe du monde (62-13), aura donc été la dernière sortie de Dimitri Szarzewski sous le maillot des Bleus. Le joueur l’a annoncé ce mercredi: le XV de France et lui, c’est une aventure terminée.

Une aventure débutée un 10 juillet 2004 à Toronto face au Canada et qui a vu le talonneur de Béziers, du Stade français (champion de France en 2007) puis du Racing remporter sous la tunique frappée du coq trois Tournois des Six Nations en 2006, 2007 et 2010. Et surtout atteindre en 2011 la finale du Mondial, perdue d’un petit point face aux Néo-Zélandais à Auckland. La Coupe du monde, Dimitri Szarzewski l’a disputée à trois reprises, en 2007, 2011 et 2015, pour 14 matchs joués. Lors du dernier rendez-vous mondial, le capitaine du Racing n’a été titularisé qu’à une seule reprise face à la Roumanie. Mais avec le brassard au bras.

Souvent dans l’ombre des autres

Leader incontesté du vestiaire tricolore, cadre respecté et affirmé, Szarzewski n’a pourtant pas connu que des hauts en Bleu. Souvent, il a été cantonné au rôle de numéro deux à son poste. D’abord derrière Raphaël Ibanez puis William Servat mais aussi Benjamin Kayser et enfin Guilhem Guirado. Le Toulonnais est d’ailleurs l’avenir proche du XV de France puisque Guy Novès, le nouveau sélectionneur, devrait en faire son capitaine. Un avenir qui s’écrira sans les « anciens » qu’étaient donc Dimitri Szarzewski (32 ans) mais aussi Nicolas Mas (35 ans), Pascal Papé (35 ans), Frédéric Michalak (33 ans) et Thierry Dusautoir (34 ans).

« C’est une fin cycle, un nouveau commence. Le futur doit se faire sans moi en équipe de France. Des jeunes talents arrivent et pour préparer idéalement la Coupe du monde 2019, il faut le faire dès le Tournoi 2016 », a commenté le Francilien, avant de conclure sobrement: « Cela a été un honneur et une fierté de représenter mon pays et de porter à 83 reprises le maillot de l’équipe de France ».

Article du 09/12/2015 sur Rugbyrama

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.